Emmanuelle Guyon, le bijou miroir de vos émotions
Facebook d’EmmanuelleGuyon pinterest d’EmmanuelleGuyon Instagram d’Emmanuelle Guyon blanc La boutique de bijoux EmmanuelleGuyon en Anglais
menu du site emmanuelleguyon
Chercher sur le site
votre panier sur EmmanuelleGuyon.com
Collier Princesse de l’Altaï
  • Princesse de l’Altaï, collier cerf des steppes en argent Princesse de l’Altaï, collier cerf des steppes en argent Princesse de l’Altaï, collier cerf des steppes en argent
  • Princesse de l’Altaï, collier cerf des steppes en argent Princesse de l’Altaï, collier cerf des steppes en argent Princesse de l’Altaï, collier cerf des steppes en argent
  • Princesse de l’Altaï, collier cerf des steppes en argent Princesse de l’Altaï, collier cerf des steppes en argent Princesse de l’Altaï, collier cerf des steppes en argent
  • Princesse de l’Altaï, collier cerf des steppes en argent Princesse de l’Altaï, collier cerf des steppes en argent Princesse de l’Altaï, collier cerf des steppes en argent
  • Princesse de l’Altaï, collier cerf des steppes en argent Princesse de l’Altaï, collier cerf des steppes en argent Princesse de l’Altaï, collier cerf des steppes en argent
  • Princesse de l’Altaï, collier cerf des steppes en argent Princesse de l’Altaï, collier cerf des steppes en argent Princesse de l’Altaï, collier cerf des steppes en argent
  • Princesse de l’Altaï, collier cerf des steppes en argent Princesse de l’Altaï, collier cerf des steppes en argent Princesse de l’Altaï, collier cerf des steppes en argent
  • Princesse de l’Altaï, collier cerf des steppes en argent Princesse de l’Altaï, collier cerf des steppes en argent Princesse de l’Altaï, collier cerf des steppes en argent
  • Princesse de l’Altaï, collier cerf des steppes en argent Princesse de l’Altaï, collier cerf des steppes en argent Princesse de l’Altaï, collier cerf des steppes en argent
  • Princesse de l’Altaï, collier cerf des steppes en argent Princesse de l’Altaï, collier cerf des steppes en argent Princesse de l’Altaï, collier cerf des steppes en argent
  • Princesse de l’Altaï, collier cerf des steppes en argent Princesse de l’Altaï, collier cerf des steppes en argent Princesse de l’Altaï, collier cerf des steppes en argent

Princesse de l’Altaï, collier cerf des steppes en argent

Ce collier, nommé "Princesse de l’Altaï", s’inspire du tatouage ornant une momie datant du Ve siècle, découverte en 1993 dans les montagnes de l’Altaï, en Russie. La princesse de l’Altaï a reçu plusieurs appellations au fil du temps : "Demoiselle de glace sibérienne", "Princesse de l’Oukok" ou "Ukok", "Devochka" (qui signifie "Fille" en russe) et "Ochy-bala", l’héroïne légendaire de l’épopée altaïque.

Cette noble figure appartenait à l’une des tribus nomades des vastes steppes eurasiennes, les Pazyryk, dont l’histoire s’étend principalement du VIe au IIe siècle avant J.C. Les Pazyryk sont célèbres pour leurs compétences en artisanat, leurs rituels funéraires élaborés, et leurs tatouages complexes, témoignant d’une riche culture visuelle et symbolique. Les découvertes archéologiques, telles que la tombe de la princesse de l’Altaï, ont offert un aperçu précieux de leur mode de vie, de leurs croyances et de leurs pratiques artistiques.

Elle a été découverte dans un kourgane, une tombe à tumulus de la culture Pazyryk. La chambre funéraire souterraine, congelée, a parfaitement conservé le corps momifié de la princesse. Elle reposait dans un cercueil de bois décoré d’appliqués en cuir représentant des cerfs. Elle était entourée de six chevaux sacrifiés pour l’accompagner dans l’au-delà. Parmi les objets trouvés figuraient ses vêtements, une haute perruque, un sac à maquillage, ainsi que divers artefacts en bois, bronze, or, et des graines de coriandre.

Les analyses du corps ont révélé à quel point elle était appréciée, puisqu’elle a été inhumée au moins trois mois après sa mort. Durant cette période, elle semble avoir été promenée, assise, et exposée, afin de continuer à participer à la vie de sa communauté même après son décès. Les soins d’embaumement qu’elle a reçus étaient d’une grande qualité, réservés aux personnes d’un statut particulier, attestant de son rang élevé au sein de la société Pazyryk.

Cependant, certains archéologues contestent l’identification de cette figure comme une princesse. Ils soutiennent qu’il pourrait s’agir d’une personne appartenant à la classe moyenne de la société pazyryk, car la tombe et les trésors qui l’accompagnent ne sont pas exceptionnels ni particulièrement riches en comparaison avec d’autres sépultures de hauts dignitaires.
L’isolement de sa tombe pourrait indiquer qu’elle avait une fonction liée à un vœu de célibat, comme celle de prêtresse, guérisseuse ou chamane. Les analyses révèlent qu’elle inhalait périodiquement des fumées de cuivre et de mercure, ce qui était très probablement lié à certains rites spirituels ou médicinaux. Ces substances étaient souvent utilisées dans des pratiques rituelles pour leurs propriétés purificatrices et médicinales, suggérant que cette femme jouait un rôle important dans les pratiques chamaniques ou religieuses de sa communauté.
Cette perspective est renforcée par le fait que les Pazyryk attribuaient une grande importance aux figures chamaniques, qui servaient de médiateurs entre le monde des vivants et celui des esprits. Les prêtres et chamanes étaient souvent des figures respectées, bien que leur statut social puisse différer de celui des chefs politiques ou guerriers. Le mobilier funéraire retrouvé, bien que moins opulent, pourrait ainsi témoigner de sa fonction rituelle et de son importance spirituelle plutôt que de sa richesse matérielle.

Un des éléments les plus remarquables de cette découverte est la conservation de ses tatouages tribaux, dont l’un nous a servi de modèle pour ce collier en argent. Le plus impressionnant est celui dessiné sur son épaule gauche, qui représente un cerf ou, selon d’autres interprétations, un animal mythologique mêlant griffon et capricorne. Ce tatouage est complexe et difficile à déterminer avec précision.
Le cerf semble porter deux types de bois : les premiers présentent des grands bois avec ramifications, typiques des cerfs, se terminant par des sphères, rappelant des grelots ou des fleurs. Les seconds sont constitués d’une longue corne courbe formée de demi-cercles qui part vers l’arrière. Ces motifs de cerfs sont des représentations courantes dans les cultures nomades des grandes steppes d’Asie, bien qu’il n’existe pas d’interprétation universellement acceptée et connue.
Un autre élément intrigant est l’arrière-train de l’animal, qui semble tordu, avec les pattes arrière dirigées vers le haut et la queue vers le bas. Cette caractéristique est fréquente dans le style Saïan-Altaï, où les animaux paraissent flotter dans l’air.

Le cerf est souvent perçu comme un guide montrant le chemin vers l’au-delà. Représenté fréquemment sur des cercueils, son rôle était probablement de transporter les morts vers le ciel et de les protéger. Dans un contexte chamanique, le cerf est vu comme un lien entre les esprits du ciel et de la terre. Il joue un rôle de médiateur, facilitant la communication entre les mondes spirituel et matériel.

La fouille archéologique de la tombe de la princesse et l’envoi de son corps en laboratoire ont profondément affecté le peuple de l’Altaï. Pour eux, la princesse est bien plus qu’une figure historique ; elle est la gardienne mythique et protectrice de la région. Certains la considèrent même comme la mère originelle du peuple de l’Altaï, une ancêtre vénérée dont le rôle est central dans l’identité culturelle et spirituelle de la région. D’autres croient qu’elle est la gardienne des portes de l’enfer, empêchant le retour du diable et protégeant ainsi leur monde des forces maléfiques.
En raison de ces croyances, le déplacement de son corps a suscité une profonde indignation et une forte demande pour son retour dans son lieu de repos éternel. Les habitants de l’Altaï estimaient que le retrait de la princesse de sa tombe perturbait l’équilibre spirituel et la protection qu’elle offrait à la région.
En 2012, sous la pression des habitants et en reconnaissance de ces sentiments culturels et spirituels, le corps de la princesse a été retourné dans sa région d’origine. Toutefois, au lieu d’être réinhumée dans sa tombe, elle a été placée dans un musée local. Cette décision a été prise afin de permettre à un plus grand nombre de personnes de la voir et d’en apprendre davantage sur la riche histoire des Pazyryk, tout en respectant partiellement les souhaits du peuple altaïen. Le musée offre ainsi un compromis, servant à la fois de lieu de préservation historique et de vénération culturelle.
Ce retour, bien que ne répondant pas entièrement aux souhaits de réinhumation dans sa tombe originelle, a été un geste significatif de respect envers les croyances et les traditions locales. Il symbolise une reconnaissance de l’importance des liens entre patrimoine archéologique et identité culturelle, soulignant la nécessité de considérer les valeurs et les sentiments des communautés locales dans la gestion des découvertes archéologiques.

En reproduisant l’un de ces tatouages sur ce collier en argent, nous honorons non seulement la mémoire de cette femme remarquable, mais nous perpétuons également l’héritage artistique et spirituel de sa culture, en le rendant accessible et compréhensible à notre époque moderne.

 

 

Métal : argent 925.

Dimensions : 3,5 x 2,5 cm.

Longueur du cordon : environ 90 cm.

Délai de fabrication : 5 jours ouvrés.

Le délai de livraison de votre paquet prendra de 3 à 6 semaines car votre commande est envoyée depuis le Mexique où nous résidons actuellement. Merci de prendre en compte cette information avant de passer commande ! Lors du paiement, vous aurez également la possibilité de choisir un mode de livraison Express par transporteur privé. (lire les conditions complètes d’envoi ici)

Une question ? Contactez-nous.

J’espère que ce bijou vous plaira autant que j’ai eu plaisir à le créer.

Par Emmanuelle Guyon.

Tags : princesse de l’Altaï, Altaï, Russie, Sibérie, sibérien, russe, nomade, steppe, tombe, tumulus, sépulture, momie, guérisseuse, prêtresse, chamane, cerf, tatouage, guide, animal, totem, Pazyryk, tribal, ethnique, mythologie, griffon, capricorne, au-delà, équilibre, rituel, chamanique, archéologie, archéologique, gardienne, mythe, ancêtre, spirituel,