Emmanuelle Guyon, le bijou miroir de vos émotions
Facebook d’emmanuelleguyon pinterest d’emmanuelleguyon Instagram d’emmanuelle guyon twitter blancLa boutique de bijoux EmmanuelleGuyon en Anglais
menu du site emmanuelleguyon
Chercher sur le site
votre panier sur EmmanuelleGuyon.com

Les propriétés du Paua

Paua, histoire et vertus
Collier "lysandra" avec des cabochons de paua

Paua est le nom maori donné à trois espèces d’ormeaux, mollusque gastéropode marin, du genre Haliotis, et endémique de la Nouvelle-Zélande. En langue polynésienne, paua semble désigner aussi le coquillage nommé « bénitier », mais ici on ne parle que du précèdent.

Les maori distinguent 3 variétés : Paua (Paua pied noir), le Queen paua (Paua argent, pied jaune paua, hihiwa ou karariwha) et le virgin paua.

Le paua est un coquillage de forme ovale dont l’extérieur est gris et l’intérieur composé de nacre iridescent multicolore (vert, bleu, violet, rose).

La pêche en est limitée et protégée mais la demande fait qu’il y a beaucoup de braconnage.

On le retrouve aussi sous l’appellation d’opale des mers de par ses couleurs irisées.

Le paua peut aussi produire une perle irisée. C’est relativement rare dans la nature, mais les techniques d’élevage ont permis d’augmenter la probabilité.

Histoire, légendes et croyances sur le Paua

Les maoris considèrent le paua comme un trésor (Taonga) qui sert à la fois de nourriture et pour l’art. En plus d’être un met de choix, et aujourd’hui recherché internationalement, on retrouve beaucoup d’objet à base de cette nacre.
On l’utilise notamment comme incrustation en sculpture pour réaliser les yeux de certaines statues. La couleur des yeux est associée aux étoiles (whetu) qui évoque les ancêtres qui observe le monde depuis le ciel nocturne.
Le paua rentre aussi dans l’élaboration de nombreux bijoux, d’hameçon pour la pêche (dont les reflets faciliteraient les prises de poisson),….

Selon une légende Maori, le paua n’avait à l’ origine pas de coquille. Le dieu de la mer, Tangaroa, comprit la difficulté pour le paua de vivre sans cette protection. Il décida de lui façonner sa coquille en utilisant la couleur la plus bleue de l’océan. Il demanda à son frère, Tane, la couleur verte la plus belle des forêts. Il lui promit une teinte violette à l’aube, et teinte rouge-rose au coucher du soleil.
Il lui offrit donc sa carapace. Mais les autres animaux, jaloux, le violentèrent et brisèrent sa coquille. Tangaroa du la renforcer avec de nombreuse couches des bleus les plus froids de l’océan, des verts les plus frais de la forêt, du violet de l’aube et du rose du coucher de soleil. Il prit aussi la décision de cacher ce trésor sous un camouflage gris et brun, pour que le paua se dissimule sur les roches.
C’est ainsi que paua obtenu sa coquille, dont il est chargé de la décoration intérieure tout au long de sa vie, en y mélangeant et ajoutant les plus belles couleurs. Ce n’est qu’à la fin de sa vie, lorsqu’il ne laisse plus qu’une coquille vide, qu’il révèle le trésor de toute une vie.

Les vertus du Paua

  • La coquille du paua étant de nacre, il faut consulter les vertus de ce matériel.
  • Il soulagerait les douleurs du foie et les maux de tête
  • Il améliorerait les problèmes de vue.

/!\ Veuillez noter que toutes les propriétés curatives présentées pour les pierres sont recueillies auprès de diverses sources. Cette information est offerte en tant que service et ne vise pas à traiter des conditions médicales

Exemples de bijoux avec du Paua

Lysandra, collier papillon en argent et paua
520,00 Euros

Pour approfondir vos connaissances sur la lithothérapie, nous vous recommandons les ouvrages suivants :